tendance buzz

Réunion de l’ANSP sur LeProduit(.fr) et l’OFCE ce matin avec FFL

chewbacca, 20 mai 2008, 5 Commentaires sur 2 590 visiteurs
Categories: Economie - Tags:

Ci-dessous 3 vidéos pirate de la réunion de l’ANSP avec FFL et les services à la personne autour de LeProduit.fr

Ce matin, a eue lieu une réunion de l’ANSP avec les principaux acteurs du marché, dont les secrétaires d’état Laurent Hénart, Laurent Wauqiuez et le directeur de l’Agence Bruno Arbouet. Tout ce beau monde a été réuni pour la présentation par Fred et Farid, de l’Agence de com FFL, du fameux LeProduit, dans la belle salle du Grand Rex, Boulevard Poissonnières à Paris, de 9 heures à 13 heures. Dans cette vidéo pirate, ils expliquent quelle a été leur feuille de route :

puis les FFL nous expliquent leur art :

La matinée, organisée par l’ANSP, a été animée par l’animateur Serge Moati :

Durant la matinée, ils n’ont pas manqué de dézinguer l’OFCE, qui a fait répéter bêtement à Le Parisien que les chiffres annoncés par l’ANSP étaient faux et que ce marché n’avait créé que 14700 emplois au lieu des 500000 attendus. Que Neni ! Les statistiques utilisées par les experts économistes de l’OFCE s’étendent du premier trimestre 2005 au deuxième trimestre 2006, c’est à dire au tout début de la mise en place du plan Borloo. Les chiffres du secteur sont excellents, a rappelé le ministre Laurent Wauquiez, qui n’a pas manqué de préciser qu’il s’agissait d’une volonté de nuire en utilisant des dates périmées, comme ils ont déjà fait avec les heures supplémentaires.

Pour ceux qui disent qu’à Buzzleclair, on est pas bons journalistes, là … quand je vois que même Moati, de la télévision publique, sert la soupe à nos ministres dans des réunions privées, je me dis qu’on fait bien notre boulot de fouineurs… Moati a d’ailleurs justifié « c’est presque comme si on était à la télé ».

Petite remarque pour FFL: je sais que vous me lisez car vous avez déjà réagi au dernier post. Je ne suis pas responsable de votre erreur. Votre erreur ? oui, elle n’est pas énorme, mais vous avez omis le fait que les personnes ne vont pas taper « leproduit.fr » dans leur navigateur, mais ils le font sur google. Et là, vous avez manqué le coup en ne vous positionnant pas sur cette requête avec davantage d’anticipation, en vous appuyant sur de bons blogueurs (comme buzzleclair, qui vous aurait placés en N°1 sans problème dans l’index sur tous vos mot-clés) et en n’utilisant pas adwords de google. Et en plus vous avez laissé passer l’info à maintes reprises. C’est une méconnaissance grossière du fonctionnement de l’internet messieurs !


En savoir plus :

Commentaires

5 Réactions, Envoyez un commentaire!
  1. pauline
    20 mai 2008, 21:41

    Monsieur l’éditeur,

    je viens de lire avec la plus grande attention votre analyse du teasing raté de leproduit.fr.
    Cependant, je ne comprends pas ce que vous entendez par « en vous appuyant sur de bons blogueurs (comme buzzleclair, qui vous aurait placés en N°1 sans problème dans l’index sur tous vos mot-clés) »…
    Comment l’annonceur en question aurait-il pu/dû s’appuyer sur vous? Cela aurait-il changé votre attitude « fouineuse » comme vous la décrivez vous même?
    En vous remerciant de votre indulgence à l’égard d’une apprentie internaute.

  2. chewbacca
    20 mai 2008, 22:02

    Madame Pauline. Si FFL nous avait contactés en nous demandant de les aider, nous aurions adopté une attitude appropriée. Là, Fred et Farid ont choisi de nous lancer un défi en posant la question : « quel est le produit ? » Ils proposent un devinette alors nous… on joue !

    Posaient-ils une question sans voir qu’on allait trouver la réponse? c’est étrange non de proposer un jeu où personne ne gagne ? J’entendais par « bon blogueurs » des blogueurs qui s’appuient sur des réseaux de sites internet pour se placer dans les moteurs de recherche. Les réseaux « propriétaires » ont l’avantage d’être parfaitement maîtrisés et permettent très vite de se placer sur des requêtes. Je parlais de « bons » blogueurs non pour dire qu’ils sont meilleurs que les autres (parce que ce n’est décidément pas le cas) mais pour désigner les plus à même de proposer un soutien pour une campagne comprenant du marketing viral.

    BuzzLeclair est tout neuf et on le laisse sortir sans réseau de sa jeunesse (google place moins bien les nouveaux sites que les anciens s’ils ne sont pas appuyés par d’autres sites eux-mêmes bien placés, tu vois ?), alors il ne se place pas encore bien. Mais quand on a voulu se positionner pendant le week-end sur LeProduit.fr, on a utilisé une dizaine d’autres sites et hop (et du coup on a eu environ 1000 visites par minute pendant les pubs télé). Tu comprends ?

    Bref, les blogueurs ne sont pas définis comme fouineurs ou béas, ils sont des piliers du net qu’il vaut mieux avoir de son côté que contre soi, car leurs réseaux sont aujourd’hui « puissants » en terme de visibilité et de maîtrise de la web-réputation des marques.

    C’est clair ou c’est tout pourri mon explinaison ?

  3. pauline
    20 mai 2008, 22:29

    I can see clearly now! Merci beaucoup chewba!
    Alors, selon toi et la majeure partie des blogeurs « investigateurs », la campagne est râtée du point de vue de l’efficacité quoique réussie esthétiquement?
    Je n’en suis pas sûre pour ma part.
    Après tout, il s’agissait d’un teasing d’une semaine, ce qui ne me semble de toute façon pas très ambitieux. Donc, quelques jours de plus ou de moins….
    Et puis, si l’enjeu était de faire se triturer les méninges collectivement, c’est pas trop mal réussi, non? Y a bien eu création de buzz internet sans qu’ils n’aient eu besoin de dépenser en référencement pub…

    Il faudrait pouvoir comparer avec d’autres campagnes de teasing et la stratégie adoptée par l’émetteur, type Emma revient, Scarlett, etc…Beaucoup de blogeurs ont évoqué le modèle 118 218, combien de temps le buzz avait-il duré dans ce cas-là?

  4. chewbacca
    20 mai 2008, 23:50

    ohh tu ne me sembles pas du tout née de la dernière pluie toi ! Je suis d’accord avec toi sur l’ensemble et je crois même que ceux qui prétendent avoir démasqué l’ANSP essaient en fait de « tirer la couverture » à eux alors qu’au fond, la campagne est réussie.

    Je vais même te dire plus : il y avait bien une volonté de doubler l’ANSP et de lui donner une leçon car la publicité renvoie à une entreprise privée, le 3211 et à un site internet, celui du gouvernement. Et ça, beaucoup de webmasters avisés ont du mal à le digérer, car il y a parmi nous de nombreuses personnes qui ont des billes de près ou de loin dans le secteur et la mise sous tutelle de l’état commence à énerver pas mal de monde. La leçon ne servira finalement que d’arme aux adversaires lors de la prochaine campagne.

    Entre les enjeux manifestes, en apparence ludiques, et les enjeux véritables, beaucoup plus commerciaux, il y a une grande distance. C’est cette distance qui anime souvent le web, un peu au détriment des internautes, qui ne savent rien des règles, souterraines, de ces jeux.

  5. buzz
    21 mai 2008, 0:11

    rarement vu un commentaire aussi intelligent, merci Pauline

Nom *

Mail *

Site

spaceclair